Votre panier: €0.00 (0)
Voir détail & commander

Sauver votre argent avec pas cher médicaments génériques

Acheter génériques pour traiter l’impuissance!

Est-ce que des hommes peuvent avoir la ménopause?

La médecine donne une réponse affirmative à cette question. Car la ménopause, ou, plus précisément, le climatère, pendant lequel une altération physiologique liée à l’âge d’organisme, marquant une transition graduelle de la puberté à la sénilité de la fonction sexuelle – c’est une étape naturelle dans la vie de chaque personne - chaque homme et chaque femme. Il y a une seule différence – c’est ce que normalement chez les hommes cette transition se déroule plus doucement et commence un peu plus tard que chez les femmes - à 50-60 ans, mais plus tôt est aussi possible – jusqu’à 45 ans.

L’essence de cette transition est suivante. Avec l’âge il y a des changements naturels dans les fonctions d’une partie du cerveau la plus importante – dans l’hypothalamus, qui régularise l’activité d’une glande endocrine principale – l’hypophyse. Par conséquent, la production des hormones, stimulant l’activité de gonades masculines – de testicules, par l’hypophyse est perturbée. En même temps il y a des changements dans les testicules eux-mêmes liés au vieillissement: leur tissu fonctionnellement important est progressivement remplacé par le tissu conjonctif et adipeux. Tout cela conduit à la baisse de production de la testostérone par les testicules – c’est une hormone masculine la plus active qui participe dans l’activité des fonctions sexuelles et a des effets divers sur la plupart des systèmes et des fonctions de l’organisme, sur le métabolisme dans les tissus, et, ce qui est très important – a son effet sur l’activité de l’hypothalamus. Quand la production de la testostérone est réduite, les liaisons fonctionnelles entre le système nerveux central et le système endocrinien et les glandes sexuelles se transforment, l’équilibre hormonal dans le corps est perturbé.

Il serait faux de penser que la ménopause signifie la fin de la vie, la venue de la vieillesse. Car la transition de l’organisme est lente, graduelle, et au cours de cette période l’homme peut et même doit être toujours actif, il doit continuer à travailler. Le rythme métodique du travail tonifie, il vous aide à garder l’espoir, être de bonne humeur et contribue à l’évolution favorable de la transition de l’organisme. Une attente anxieuse de la vieillesse et la tension associée avec cette attente peuvent, au contraire, compliquer cette transition.

Il n’y a aucune raison de prendre la transition pour une maladie. Généralement, chez les hommes cette transition se déroule très doucement. En outre, en parallèle avec la baisse d’activité des gonades, les mécanismes compensatoires commencent leur action, ce qui assure une adaptation progressive de l’organisme aux changements. Par conséquent, pour une vaste majorité des hommes les changements hormonaux d’organisme n’affectent pas ni l’état de leur santé, ni leur aptitude au travail. Cependant, malheureusement, ce n’est pas toujours comme cela.

Certains hommes - environ deux sur dix - souffrent pendant la période de la ménopause. Comme les femmes, les hommes peuvent avoir des sensations douloureuses diverses, en particulier, la fièvre, la rougeur du visage et du cou, des vertiges, des engourdissements dans les mains et les pieds, des palpitations, des essoufflements. L’homme peut souvent avoir des troubles du sommeil. Certains hommes ont besoin beaucoup de temps pour s’endormir, les autres se réveillent tôt et ne s’endorment plus dans la nuit, il y a encore une partie des hommes qui ont le someil tellement superficiel qu’ils se réveillent plusieurs fois pendant la nuit à cause d’un petit bruit. Beaucoup d’hommes deviennent très irritables, ne répondent pas adéquatement à des situations vitales les plus ordinaires, ils éprouvent souvent l’anxiété et la peur infondée pour leur santé. Ils ont une perte d’intérêt dans la vie, la baisse d’aptitude au travail, la fatigue survient rapidement. Les hommes peuvent avoir des maux de tête pendant des heures, surtout à l’arrière de la tête et du cou. De plus, généralement, pendant cette période les hommes peuvent souffrir d’un grand nombre de troubles de la miction – l’augmentation de la fréquence de miction, son intermittence, la sensation de lourdeur dans l’abdomen et dans l’aine, tout ce qui peut être associé à des maladies de la prostate (l’HPB). Dans les cas où telles troubles se produisent, selon les médecins il s’agit de la ménopause pathologique et cette maladie est diagnostiquée comme le «syndrome climatérique».

Nous vous avons présenté des révélations de ménopause pathologique pas pour causer l’anxiété inutile chez les hommes, pas pour développer la méfiance ou écouter des changements qui se produisent dans le corps et attendre l’aggravation de leur santé et chercher tous ces symptômes dans leur propre organisme. Au contraire, nous souhaitons souligner que c’est rare que l’homme peut avoir tous les effets caractériels du syndrome climatérique. La situation typique: certains symptômes sont plus évidents, les autres - moins évidents, il y a aussi des symptômes qui ne sont pas présents du tout. De plus, généralement après la terminaison du processus de transition, même après une transition sevère, un équilibre fonctionnel se rétablit dans le corps. La personne se sent mieux, il n’y a plus de sensations douloureuses.

Mais en même temps chaque homme doit se rendre compte que la transition climatérique – c’est un processus très compliqué qui nécessite un grand effort de la part d’organisme masculin et une mobilisation de toutes les capacités d’adaptation. Il faut aider l’organisme à faire face à son stress. Sinon, il peut tomber en panne.

Acheter Cialis viagra kamagra et levitra générique pas cher!

La pharmacie en ligne euhommes.com utilise le systeme de paiement securise du SSL (256bit)


cartes de crédit